Comment ne pas vous dérober et afficher ce que vous faîtes ?

Etes-vous tétanisé rien qu’à l’idée de devoir expliquer à quelqu’un, que vous ne connaissez pas, ce que vous faîtes dans votre Business ?

D’être dans un de ces repas, ou une de ces soirées où vous devez répondre à la question « Et toi tu fais quoi dans la vie ? « .
Pas toujours évident de passer après le médecin, l’avocat ou le Directeur d’une Banque….

…. Oups….

Un syndrome de beaucoup d’entrepreneurs : parler de ce que vous faîtes vous met mal à l’aise, pire, souvent, vous avez peur.

Or, dépasser cette crainte déclenche dans votre activité  une montée en flèche de vos résultats.
Pourtant, il ne s’agit absolument pas de méthode marketing.
Parler avec aisance et passion de ce que faîtes est votre premier pilier de réussite.

Que ce soit sur Internet ou en « live », la question est la même : oser assumer pleinement ce que vous faîtes.

Le souci : votre concierge  vous tétanise et envahit votre esprit avec ses commérages.
Du style :

  • « imagine ce qu’ils vont penser de toi quand ils vont s’apercevoir que tout compte fait, tu élèves des bigorneaux à marée basse »,
  • ou « regarde, t’as rien de concret, c’est juste des idées, tu vas passer pour une guignol si tu racontes ça »,
  • ou encore « qui es-tu pour oser prétendre ce que tu avances ? »
  • « ça fait pas assez sérieux pour en parler devant toute une assemblée »

J’en passe et des meilleurs (j’en ai un plein carnet de tout ce que mes clients me racontent au début à ce sujet !)

Aucune méthode marketing ne pourra jamais vous aider à ce sujet.

Par contre, travailler sur votre état d’ETRE et votre ressenti : oui, c’est la clé.
Voici  3 leviers pour arrêter de jouer à « cache-cache » et revêtir votre véritable habit d’entrepreneur qui adore ce qu’il fait :

  • Apprendre à MISER SUR VOUS & SEULEMENT SUR VOUS : vous devez apprendre à jouer le 1er rôle et être sur le devant de la scène. Fini le second rôle ou être derrière les rideaux en coulisses. Pour cela, lancez-vous des mini- challenges.
    Par exemple, donnez-vous comme objectif de parler de votre activité à 5 personnes que vous ne connaissez pas. Peu importe qui : que ce soit la caissière de la Biocoop ou un parent d’élève à la sortie de l’école. L’objectif est de vous entraîner à OSER dire ce que vous faîtes, quel que soit la thématique de votre Business.

 

  • Vous LAISSER POUSSER DES PLUMES pour LAISSER GLISSER LES APPRECIATIONS DES AUTRES :
    Celui qui est en face de vous trouve ce que vous faîtes super ? c’est génial !
    Il trouve ça complètement utopique et perdu d’avance ? c’est génial !
    Il a envie d’en savoir plus ? c’est génial !
    Il vous prend pour un guignol ?  c’est génial !
    Le jugement et regard de l’autre ne doit pas atteindre profondément votre valeur. L’accord toltèque dit «N’en faîtes pas une affaire personnelle ». Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et Grand Bien vous fasse. Votre discours n’aura d’écho qu’auprès des personnes qui se sentent concernées par ce que vous faîtes et ce sont celles-ci qui sont vos clients potentiels ! Laissez donc les autres sur le bord de votre chemin, apprenez à tracer et continuer votre route. NEXT !

 

  • Vous habituer à la NOUVEAUTE et à l’INCONNU : plus vous prendrez pour habitude de rencontrer des nouvelles personnes, d’aller dans des lieux nouveaux et de faire face à des situations nouvelles, plus vous vous sentirez à l’aise face à l’inconnu et la nouveauté. C’est une sorte de discipline comme la méditation : au début on se force à s’asseoir et attendre, on se force à renouveler l’expérience, puis à un moment donné une 1er apaisement apparaît, puis encore plus une paix intérieure, puis encore mieux une conscience …
    C’est pareil : prendre l’habitude d’aller faire des nouvelles expériences, rencontrer de nouvelles personnes et expliquer ce que vous faites, c’est être fier de qui vous faîtes et de la vie que vous menez sans vous préoccuper de ce que l’autre en pensera.

Et maintenant, je vous propose de jouer !

Imaginez-vous retrouver une connaissance de longue date, que vous avez connue au collège ou pendant vos études. Vous lui expliquez ce que vous faîtes  maintenant en 1 ou 2 phrases maxi. Vous commencez comme ça par exemple :

« Franchement, mon métier est vraiment top ….

« Franchement, j’adore ce que je fais ….

Par exemple, je me lance :
« Franchement,  j’adore ce que je fais , je suis une Inventatrice de métier et une Designeuse de vie. Tous les jours, je transforme des passions et des rêves laissés au placard, en business qui fait du bien au coeur et qui nous permet d’être des vrais entrepreneurs de notre Vie! »

A vous, que diriez-vous ?
Partagez-le avec moi en l’écrivant ci-dessous et en me l’envoyant !

Votre prénom

Votre email

C'est à vous :

J’ai hâte de lire tout ça 🙂

 

 

 

Vous avez apprécié cet article ?

Indiquez juste votre prénom et votre mail pour recevoir tout de suite et gratuitement "Les 7 questions exactes à vous poser pour ne plus subir votre job et votre quotidien "


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.