Créez le métier de vos rêves ? La seule chose qui vous fait vraiment peur…

Si vous vous écoutez vraiment, vous avez déjà toutes les réponses à vos questions.

Sauf que …il y a un truc qui vous gêne, une sorte de concierge qui vous rabâche des trucs comme ça :

«Non c’est pas possible, tu peux pas faire ça, tes parents se sont serrés la ceinture pendant 10 ans pour te payer tes études d’Ingénieur et il y a Jean-Marc, ton mari, qui a eu toujours eu la tête sur les épaules,  et qui a certainement raison quand il dit que ça se saurait si on pouvait vivre la vie de ses rêves à partir de ses passions. Et puis de toute façon, une passion c’est un hobby, on n’a jamais gagné de l’argent à partir de son hobby préféré, et tu te vois 2 secondes à la soirée de fin d’année du Club House de tennis  de ton fils Edgar en train de leur dire que, que…que…eh ben que tu as décidé d’aller élever des bigorneaux à marée basse à Ploumanac’h sur la plus belle plage du monde en Bretagne » OUPS !

En général à ce moment-là, 2 fins possibles :

  • soit vous êtes pris (e) d’un vertige et d’un malaise terrible et vous décidez de rester là-dessus et d’oublier très très vite votre idée qui vient d’émerger,
  • soit vous êtes remonté comme une pendule à coucou et vous vous mettez à fabriquer des réponses en colère pour vous justifier du style :

« Oui je m’y vois …

  • parce que je suis passionnée par les crustacés depuis mon plus jeune âge et qu’à 3 ans déjà, j’adorais les élever dans mon sceau de plage
  • parce que le seul endroit sur terre, où je me sens heureus(e) et réellement en vie, c’est au bord de la mer
  • parce que j’adore Ploumanac’h et ses boules de rocher roses, on dirait un  décor gigantesque de cinéma de King Kong, à part que là le rêve est vrai
  • parce que je me sens utile quand je suis avec ces mollusques tout petits et que je protège le bord du littoral
  • parce que le soir j’ai un profond sentiment de satisfaction quand je me couche en me demandant comment je pourrai partager ce nouveau métier si intéressant avec d’autres passionnés
  • parce que j’adore être au contact des bourrasques de vent iodé
  • parce que depuis que je sais lire, je multiplie les livres sur les coquillages, les crustacés et les bêtes bizarres de la mer

parce que …. »

C’est un peu comme que ça se passe non ?

Mais auprès de qui cherchez- vous à vous justifier ?

Et bien oui : auprès de vous –même.

Donc qui vous empêche d’avancer réellement vers votre nouvelle vie ?

La seule chose qui vous fait vraiment peur

Et bien oui : VOUS-MEME ! C’est badaud mais c’est tout le temps comme ça, rassurez-vous, j’ai été comme vous et je le suis encore quand je veux avancer !

Et vous savez quoi ? Ca existera toujours donc je vous le dis tout de suite : inutile de vous battre contre ce dialogue intérieur, c’est peine perdue ! Vous vous battez contre des moulins à vent !

Par contre, la bonne nouvelle c’est que  ce discours peut vraiment vous servir pour designer votre nouvelle vie, trouver vos passions et créer le job de vos rêves.

Alors concrètement comment faire pour croire réellement en sa capacité de créer un nouveau style de vie à la hauteur de vos attentes sans vous laisser saboter ?  

1/ Vous vous êtes-vous rendu compte à quel point vous cherchiez à donner raison à l’une ou à l’autre partie de vous-même ?
Dès à présent, décidez d’opter pour la voie qui vous fait « grandir »,   celle qui vous fait du bien et qui vous encourage à être dans un ressenti de bien-être total ; invitez la voie de votre concierge à passer son chemin chez le voisin et ne vous attardez pas  sur tous ces freins qu’elle vous donne et qui vous semblent tellement Vrais. Apprenez à faire grandir cette partie de vous-même et vous aurez gagné 50% de la partie ! Lorsque le duel commence décidez d’ouvrir la fenêtre à votre concierge et non la porte et rassurez-le en lui disant :

« Ah ! Tu es toujours là ? Très bien j’ai déjà pris en compte toutes tes remarques de la dernière fois mais figure-toi que tout de suite, maintenant, j’ai un super projet en cours et que j’ai décidé de commencer à trouver les nouveaux ingrédients d’un style de vie où je mets en priorité ce que j’adore faire …. »

Et à partir de là, laissez venir les idées qui viennent et notez les sur un cahier dédié à votre projet de vie, toutes les idées et les détails qui surgissent, ce sera une mine d’or pour organiser par la suite votre plan d’actions.

 

2/ Renversez la vapeur à votre avantage et nourrissez votre marre à poissons ! Plus vous allez apprendre à penser ainsi, plus vous allez découvrir précisément ce qui vous met dans un état de « Waouh » et arrêter de vous faire grignoter par vos doutes ou vos fausses croyances. Voici trois questions que je vous invite à vous poser lorsque vous sentez que vous « dérapez » :

  • « Comment je me sens ? » essayez de répondre assez précisément à cette question (en colère, triste, agacé, coupable, frustré..) avec un ou deux mots pour définir votre émotion. Soyez ok avec cela, vous vous sentez comme vous vous sentez et c’est ok !
  • « Comment j’aimerai me sentir ? » comme tout à l’heure, identifiez l’émotion qui vous ferait du bien : joyeuse, en paix, reposé (e)…etc
  • « Qu’est-ce que je peux faire ici et maintenant pour me sentir mieux (nommer l’émotion au-dessus) ? » : ici ce doit être quelque chose d’extrêmement simple, à votre portée dans l’immédiateté ! pas question de mettre en place un scénario d’une semaine ! surtout pas ! L’objectif est de vous recentrer sur vous pour récupérer un sentiment agréable qui vous permettra de renforcer votre confiance en vous. Par exemple : envoyer un mail à votre meilleur ami, contempler votre jardin 5mn, boire un jus pressé, écouter votre musique préférée, téléphoner à votre mari et lui proposer un déjeuner ensemble …etc

Grâce à ces 2 outils très simples à utiliser et si vous décidez de jouer le jeu de façon constante sur une période suffisamment longue, vous allez vite vous apercevoir combien vous allez vous autoriser à penser selon votre authenticité et laisser émerger vos passions, et vos forces. Vous allez  faire beaucoup de place à vos possibilités et une idée en poussera une autre.

Designer sa vie, créer son job passionné commence par laisser possible que cela puisse arriver.

 

Vous avez apprécié cet article ?

Indiquez juste votre prénom et votre mail pour recevoir tout de suite et gratuitement "Les 7 questions exactes à vous poser pour ne plus subir votre job et votre quotidien "


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.